~#PlusBelleLaVie#~Le RPG

Invité : 0
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez|

Le passé c'est le passé (Marie Bergman)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Benoit Keller
~ L'homme maudit ~
avatar
Messages : 15466
Popularité : 14
Date d'inscription : 16/06/2008
Age : 21
Tu es où au Mistral ? : Hôtel
Humeur : Les démons du passé sont enfin derrière moi

Identité
Amis: Guillaume, Florian, Charles, Nathan, Mirta, Renaud, Marie?
Ennemis: Agnès
Amour: Ses enfants, et sa soeur.

MessageSujet: Le passé c'est le passé (Marie Bergman) Lun 28 Avr 2014 - 19:40

Je crois que le bonheur ne m'avait pas autant souri depuis longtemps. Depuis que je sors avec Victoire, j'ai l'impression de revivre. Je sors d'une longue période de calvaire. Elle m'a redonné goût à l'amour. J'en ai connu des histoires foireuses par le passé, entre Agnès, Ninon, Luna et pour finir Marie. Mais cela fait parti du passé, un passé douloureux qu'il faut oublier mais il ne faut pas avoir de regrets. J'ai malgré tout connu des moments de bonheur mais avec Victoire c'est tellement différent. On ne se prend pas la tête, on vit au jour le jour, en tout cas nous avons trouvé notre équilibre. Je l'aime et connaître un tel bonheur, je ne peux pas rêver mieux. J'appréhendais au départ cette relation avec elle connaissant son passé de séductrice mais je n'ai pas d'inquiétudes maintenant. Elle m'aime aussi et nous nageons en plein bonheur. Côté vie professionnel, je suis toujours éducateur et ce métier me passionne toujours autant. Victoire est partie quelques jours à Paris voir une amie, je me sens un peu seul à la maison mais bon. Je décide de venir au mistral prendre un café en fin d'après-midi, enfin un café, je dirais plutôt une bière. Lorsque j'arrive au bar, je commande une bière à Mélanie et je m'installe en terrasse, face au soleil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie Bergman
~La belle flic~
avatar
Messages : 775
Popularité : 8
Date d'inscription : 22/07/2009
Age : 29
Humeur : De retour a Marseille apres une année de silence. Même si je suis stressée, j'ai ma fille que j'aime avec moi. Et avec elle je peux tout combattre.

Identité
Amis: Des anciens habitants du mistral... Mais pas sur qu'il en reste beaucoup
Ennemis: Aucuns
Amour: Célibataire mais aime sa petite Anna plus fort que tout

MessageSujet: Re: Le passé c'est le passé (Marie Bergman) Lun 28 Avr 2014 - 19:49

Heureusement qu'il me laisse le temps de m'installer au poste. j'ai quelques jours devants moi pour emménager, commencer a emmener Anna a la crèche et faire un peu le tour de la ville. Ce matin avait été les fameuses "heures d'adaptation" pour Anna. Et je crois que j'étais beaucoup plus réticente que ma fille a la laisser s'amuser toute seule avec les autres.
Mais j'avais de la chance, ma fille n'était pas de ceux qui restait toujours collé a leur parents et qui pleurait dès qu'il fallait les lâcher. A mon plus grand regret, je l'avoue.

Le midi nous avions donc mangé dans mon appartement, et puis, vu qu'il faisait beau j'avais décider de sortir un peu. Avec la poussette ça allait etre plus pratique... Sauf que j'avais oublié que Marseille n'était pas ce qu'on pouvait appelé le "plat pays". Ici c'était le monde des marches... Et d'ailleurs, la poussette était devenue plus encombrante qu'autre chose. Anna descendait les marche tranquillement en me tenant la main... Et une fois sur place, je me rendis compte que j'étais au milieu de la place du mistral. Vu que la poussette était déjà lourde, je décidais d'aller prendre un verre au bar.


Anna, on va prendre un chocolat ici d'accord?
demandais je a ma fille en m’accroupissant pour être a sa hauteur. De ma main je lui avais désigné le bar juste derrière moi. Et en le lui montrant je m'étais moi aussi retourné... Quel ne fut pas ma surprise quand je vis Benoit assis la, sur la terrasse.

Après quelques secondes d'hésitation, je décidais d'aller le saluer. Après tout, je risquais de le croiser très souvent.


Bonjour Benoit.
Dis je alors qu'Anna ne lâchait pas ma main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/~maiacalista
Benoit Keller
~ L'homme maudit ~
avatar
Messages : 15466
Popularité : 14
Date d'inscription : 16/06/2008
Age : 21
Tu es où au Mistral ? : Hôtel
Humeur : Les démons du passé sont enfin derrière moi

Identité
Amis: Guillaume, Florian, Charles, Nathan, Mirta, Renaud, Marie?
Ennemis: Agnès
Amour: Ses enfants, et sa soeur.

MessageSujet: Re: Le passé c'est le passé (Marie Bergman) Lun 28 Avr 2014 - 21:17

Au bout de quelques instants, Mélanie m'apporte ma bière pression. Je lui souris en retour, je pense que j'en prendrais plus d'une, après tout, pourquoi s'en priver ? Je ne reprends le boulot que demain. J'ai encore de longues heures devant moi, surtout des heures de solitude. Quoique, peut-être que je pourrais discuter avec Victoire sur Skype ? Faire l'amour virtuellement, on ne l'a jamais fait encore. Ca pourrait être une situation inédite dans notre couple, et à défaut de ne pas pouvoir être avec elle. On verra bien, ce n'est pas sûr qu'elle puisse se connecter ce soir. J'espère juste qu'elle n'envisage pas trop d'aller dans les bars et les boîtes parisiennes. J'ai confiance en elle, mais ce sont surtout envers les autres hommes que je n'ai pas confiance... Mais ça Victoire le sait ! On en a déjà discuté. Je lui fais entièrement confiance c'est le plus important.

Alors que je commence à boire ma bière et jette un coup à mes mails sur mon téléphone, j'entends alors une voix féminine prononcer mon prénom. La voix me dit quelque chose et je lève alors les yeux. C'est Marie, Marie Bergman mon ex avec qui j'ai vécu une belle histoire d'amour mais qui s'est très mal terminée. Si je compte le temps depuis notre rupture, cela fait un peu plus de deux ans qu'on s'est séparé. Je ne pensais pas que je la reverrais un jour...

Je me lève alors de ma chaise pour lui faire la bise. Après tout je suis poli et malgré ce qui s'est passé entre nous, ce n'est pas une raison pour ne pas lui dire bonjour.

Salut Marie ! quelle surprise, ça fait longtemps ! deux ans c'est ça ?

Et là quel fut mon étonnement quand je réalise qu'elle est avec une petite fille.

Ah mais que vois-je ? Tu as une fille ! toutes mes félicitations..

Je commence à me poser des questions. Elle a l'air d'avoir plus d'un an voir deux... Or avec Marie on s'est séparé il y a deux mois. Non c'est pas possible? Benoit, ne soit pas paranoïaque ! ca ne peut pas être ta fille !

Alors comment tu vas ? T'es revenue aux sources à ce que je vois ou t'es juste en vacances ? Qu'est-ce que t'es devenue depuis deux ans? Tu racontes quoi ?
Toutes mes félicitations pour ta fille. Comment s'appelle ce petit rayon de soleil?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie Bergman
~La belle flic~
avatar
Messages : 775
Popularité : 8
Date d'inscription : 22/07/2009
Age : 29
Humeur : De retour a Marseille apres une année de silence. Même si je suis stressée, j'ai ma fille que j'aime avec moi. Et avec elle je peux tout combattre.

Identité
Amis: Des anciens habitants du mistral... Mais pas sur qu'il en reste beaucoup
Ennemis: Aucuns
Amour: Célibataire mais aime sa petite Anna plus fort que tout

MessageSujet: Re: Le passé c'est le passé (Marie Bergman) Lun 28 Avr 2014 - 21:42

Si il y avait bien une chose a laquelle je ne m'attendais pas c'était de le voir heureux de me dire bonjour. On ne s'était pas quittés en bon terme, j'avais accepté mon boulot sur Paris quelques jours après notre séparation. En même temps, ma hiérarchie me l'avait proposé des mois auparavant... Enfin bref, j'avais sauté sur l'occasion.

Une fois la bas, a peine arrivé j'avais passé mes soirées a boire... Et à la fameuse soirée du pot d'accueil, j'avais fini dans le lit d'un de mes futurs collègue. Oui, ce n'était pas très réjouissant... Mais, il m'avait donné Anna. Et je ne lui en serais jamais assez reconnaissant pour ça.

C'est ça... Deux ans.


Enfin plus ou moins puisque ma fille avait 2 ans depuis peu. Ce qui faisait 2 ans et 9 mois. Environs. Nous n'allions pas chipoter sur les dates... Seulement, peut être qu'il commençait a se poser des questions
.

Je viens juste d'arriver sur Marseille en fait, on m'a proposé un poste ici et... Enfin vu que j'étais en congé maternité... Et que j'avais besoin de travailler... Enfin je suis revenue.


Il m'avait bombardé de question, si bien que j'avais du mal a faire le tri et a savoir si j'avais bien répondu a tout ce qu'il m'avait demandé. Dire que j'avais eu des aprioris sur notre rencontre et que nous étions la a discuter poliment... C'était presque irréel.

Je regardais alors ma fille qui nous écoutais parler. Elle était toute sage et dévisageait Benoit. Il faut dire qu'elle ne voyait pas beaucoup d'homme dans ma vie alors... Mais il avait facilement compris qu'elle était de moi, j'aurais pu avoir une amie qui m'aurait demandé de garder sa fille ou quelque chose du genre... Mais il était difficile de nier notre lien, vu qu'elle me ressemblait énormément.


Elle s'appelle Anna. Dis je en regardant toujours ma fille. Tu dis bonjour ma chérie?

Elle se cacha derrière mon bras en murmurant un "Bonjour" a peine audible qui me fit sourire. Lorsqu'elle devenait le centre de l'attention des grandes personne elle était toute timide. Ce n'était pas le cas lorsqu'elle était avec ses copains. Enfin, ceci était autre chose.


Et toi? Ca va depuis tout ce temps?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/~maiacalista
Benoit Keller
~ L'homme maudit ~
avatar
Messages : 15466
Popularité : 14
Date d'inscription : 16/06/2008
Age : 21
Tu es où au Mistral ? : Hôtel
Humeur : Les démons du passé sont enfin derrière moi

Identité
Amis: Guillaume, Florian, Charles, Nathan, Mirta, Renaud, Marie?
Ennemis: Agnès
Amour: Ses enfants, et sa soeur.

MessageSujet: Re: Le passé c'est le passé (Marie Bergman) Mar 29 Avr 2014 - 22:09

Je ne sais pas pourquoi mais j'impression que Marie ne me dit pas tout.. Je veux en avoir le coeur net car si c'est ma fille, j'ai droit le savoir.. Les dates coïncident tellement, Marie ne m'aurait quand même pas remplacé aussi vite après notre rupture? Tant de gâchi et tout ça à cause de Renaud qui est responsable de la perte de notre enfant.

Marie, je peux te poser une question ? S'il te plaît sois sincère avec moi. Suis-je le père de ta fille ? Ou m'as-tu remplacé aussitôt après notre rupture? J'ai besoin de savoir !

Je ne sais pas pourquoi je réagis ainsi, mon amour propre sûrement. Ca ne me ferait pas plaisir d'apprendre évidemment qu'elle m'a remplacé aussitôt après notre séparation. Mais au bout de quelques secondes, je réalise ma maladresse.

Excuse-moi de t'agresser commee ça, je ne voulais pas.. C'est juste que je me pose des questions. En sachant qu'elle a peu près le même âge par rapport à la date où on s'est séparé c'est ça que je ne comprends pas. Alors que tu avais fais une fausse couche... Mais n'hésite pas à me dire si je nage en plein délire.

J'essaie de reprendre mes esprits et je souris à la petite Anna.

En tout cas, tu as une très belle petite fille. Telle mère telle fille. Elle te ressemble comme deux gouttes d'eau tu sais. Je suis vraiment content de te revoir...

Ben écoute moi ça va, j'ai quitté le mistral également à l'époque... Puis je suis revenu il y a quelques mois.

Je ne veux surtout pas qu'elle sache à quel point j'ai souffert de notre rupture, enfin pas maintenant. Je lui dirais peut-être plus tard.

Ah ben félicitations pour ton poste alors. Qu'est-ce que ça te fait de revenir ici?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie Bergman
~La belle flic~
avatar
Messages : 775
Popularité : 8
Date d'inscription : 22/07/2009
Age : 29
Humeur : De retour a Marseille apres une année de silence. Même si je suis stressée, j'ai ma fille que j'aime avec moi. Et avec elle je peux tout combattre.

Identité
Amis: Des anciens habitants du mistral... Mais pas sur qu'il en reste beaucoup
Ennemis: Aucuns
Amour: Célibataire mais aime sa petite Anna plus fort que tout

MessageSujet: Re: Le passé c'est le passé (Marie Bergman) Mar 29 Avr 2014 - 22:34

Je le regardais abasourdie par sa première remarque. Il pensait quoi? Que j'étais du genre a lui cacher un fait aussi grave?! A croire qu'on n'avait jamais été ensemble. J'avais même eu peur qu'il commence a me secouer comme un prunier en me rabâchant que j'étais une horrible personne si jamais j'avais fait ça. Mais non, et heureusement pour moi... Et pour lui, parce que j'aurais sans doute réagit, ne supportant pas ce genre de réaction face a ma petite fille.

Alors que j'allais lui rétorquer froidement que non, ce n'était pas lui le père, il commença a s'excuser. Je me radoucie, et de toute façon il le fallait parce que je sentais qu'Anna n'était pas très rassurer. Elle m'avait serrer un peu plus fort la main et se collait franchement contre moi.


C'est pas grave je peux comprendre... Dis je avec émotion. Et ce n'est pas le cas... J'ai... J'étais dévasté suite a notre rupture et, comme tu le sais, j'ai débarqué a Paris a peine une semaine apres... La bas j'ai rencontré mes collègues on a bu des pots, sans doute un peu trop et... Je n'étais pas vraiment moi même a ce moment la... Je... Enfin j'ai fait n'importe quoi et je me suis retrouvée enceinte. J'avais entamé mon boulot et a peine 2 mois plus tard j'ai su.


J'avais du mal a raconter tout ça comme si c'était une banale histoire.


Ce type était sympa mais... Il ne s'attendait pas a etre père, nous étions juste ensemble pour se consoler. Il avait vécu une histoire difficile avec son ex et puis... Enfin tu connais notre histoire... Et donc nous sommes rester en on terme sauf que...


Je sais que je ne l'avais pas aimé comme Benoit, mais il avait été la a un moment ou j'en avait besoin. Il avait été l'oreille attentive. Et je ne le remercierais jamais assez pour ça. Et pour Anna.

J'étais d'astreinte ce jour la... Je devais rester au poste... Et puis ma hiérarchie avait appris pour mon état alors tu penses... Il allait pas m'envoyer sur le terrain. Bref, lui, il était en planque avec d'autres collègues... Sauf qu'il y a eut une fusillade et... Il n'a malheureusement pas survécu.


Je respirais un grand coup, essayant de chasser les larmes qui menaçait de couler.


Il n'était pas mon grand amour, mais il était la. Et il avait beaucoup compté pour moi, on se soutenait mutuellement... Enfin, donc voila, tu n'es pas le père le père d'Anna est décédé.


Pourquoi je lui racontais toute l'histoire? Sans doute pour que tous ces doutes se dissipe. Sans doute aussi parce que ma fille le savait. Bon, elle n'avait que 2 ans, mais elle avait bien compris que son "papa" était au ciel. Je ne voulais rien lui caché, parce qu'on m'avait caché trop de chose dans ma vie et que les secrets n'étaient jamais bons. La preuve en était : Renaud.

Je me mis a sourire lorsqu'il me dit qu'Anna me ressemblait et qu'elle était très jolie.


Oui on nous le dit souvent.


Quand au fait qu'il était content de me revoir, j’évitais soigneusement de lui répondre que "moi aussi". Tant de choses s'étaient passé, ça me faisait bizarre maintenant d'avoir une discussion civilisé avec lui.
Par contre je n'étais pas surpris de savoir qu'il avait quitté le Mistral, en même temps je ne pouvais pas le blamer je crois que si la situation avait été inversée j'aurais fait pareil.


Merci, mais du coup j'ai perdu 2 ans et mon poste me rétrograde au statut de simple policier. Cela dit, ça ne me dérange pas... Mon seul problème c'est de faire des descente ou d'etre en planque. Si ça tourne mal... J'ai Anna, je ne me sens pas de la laisser orpheline.


Courte pause avant d'enchainer sur sa dernière question. Je n'allais pas finir sur une note aussi triste.


C'est... C'est étrange, j'ai des bons et des mauvais souvenirs ici... Mais venir avec ma fille change vraiment la vision que j'avais de ce quartier. A commencer par les marches! Je ne savais pas qu'il y en avait autant!

[Dslé la j'ai écrit un roman mais tu m'a posé 50 000 questions! Ralentit cow boy! LOL]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/~maiacalista
Benoit Keller
~ L'homme maudit ~
avatar
Messages : 15466
Popularité : 14
Date d'inscription : 16/06/2008
Age : 21
Tu es où au Mistral ? : Hôtel
Humeur : Les démons du passé sont enfin derrière moi

Identité
Amis: Guillaume, Florian, Charles, Nathan, Mirta, Renaud, Marie?
Ennemis: Agnès
Amour: Ses enfants, et sa soeur.

MessageSujet: Re: Le passé c'est le passé (Marie Bergman) Mer 30 Avr 2014 - 19:12

Je suis vraiment qu'un idiot, je sais que Marie n'est pas comme ça, elle ne m'aurait jamais privé de mon enfant. Qu'est-ce que je m'en veux d'avoir pu douter d'elle ? Et puis, elle me raconte de A à Z son histoire, ce n'est pas forcément ce que je demandais. En tout cas je m'en veux, parce que visiblement, Marie a dû mal à en parler, et c'est douloureux. Quand elle m'annonce que le père de sa fille est décédé; cela me fait froid dans le dos.

Je suis désolé de t'avoir fait penser à tout ça, ce n'est pas ce que je voulais et si j'avais su ce que tu as vécu, je n'aurais pas été aussi idiot. Tu as vécu des choses douloureusess après notre rupture à ce que je vois et pour ta fille, ce n'est pas trop dur ?

Si je peux faire quoique se soit pour me faire pardonner Marie... Vraiment je savais pas, et si j'avais su j'aurais vraiment évité de te faire penser à ça.

Je réalise que notre après rupture n'a pas été aussi facile pour moi que pour Marie. J'ai mis très longtemps à m'en remettre surtout que quand on s'est quitté, j'aimais encore Marie. Mais je crois que je n'oublierais jamais ce jour, où Renaud nous a menacé avec un révoler ne supportant pas que Marie soit enceinte de moi. Il voulait sa mère pour lui tout seul. Marie m'a sauvé la vie, lorsque Renaud a tiré. Si elle ne s'était pas interposée, c'est moi qui aurait été touché. Malheureusement c'est notre enfant qui a trinqué et notre amour n'a pas survécu à cette tragédie. En plus Renaud est parti en prison. J'ai cru devenir dingue après notre séparation. Me retrouver sans rien du jour au lendemain alors que j'étais heureux d'être à nouveau papa... A l'heure d'aujourd'hui, je n'ai aucun regrets de cet amour qui nous a uni et c'est avec sourire, que je repense au passé, malgré les souffrances. Je suis totalement guéri de notre histoire, mais le plus dur finalement c'est d'avoir perdu cet enfant parce que Marie a voulu me sauver la vie... Je me sens vraiment coupable, mais à quoi bon resasser tout ça aujourd'hui.

En tout cas, tu dois te dire que cet enfant est une des meilleures choses qui te soient arrivées dans ta vie. Après avoir perdu notre enfant, tu aurais pu devenir stérile, mais tu as eu la chance de pouvoir à nouveau tomber enceinte. C'est un grand soulagement. Et dis-moi, à l'époque, Renaud est parti en prison. Tu as malgré tout gardé contact avec lui? Que devient-il ?

A vrai dire, j'espère sincèrement qu'il est encore aux Baumettes. Même si je suis quelqu'un de calme, si je le revoyais ne serait-ce qu'une seule fois, je ne suis pas sûr justement de garder mon calme. Même si tout ça fait parti du passé, je n'oublierais jamais qu'il a gâché ma vie. Mais maintenant le fait de revoir Marie me fait réaliser à quel point, c'est une femme merveilleuse. Je suis vraiment content de la revoir, et maintenant qu'elle compte s'installer à nouveau à Marseille, j'espère qu'on pourra devenir amis.

Tu sais quand on vécu des choses douloureuses dans une ville, il faut essayer de penser qu'au meilleur et aller de l'avant mais je comprends que revenir ici te fasse penser au passé, mais justement le passé c'est le passé. Il faut regarder vers l'avenir. Dis-je en lui portant un sourire sincère.

Je suis désolé pour toi que tu aies été rétrogradée. Mais tu sais, je connais le nouveau commissaire, il s'appelle Patrick Nebout. J'ai sympathisé avec lui il y a quelques temps. C'est un homme plutôt agréable à vrai dire. En fait c'est le cousin de Guillaume Leserman, le compagnon de Luna, tu sais ma demi soeur.

Tant qu'il y a de la vie y'a de l'espoir enfin je veux dire, que Marie ne doit pas désespérer. Qui sait, elle pourrait remontrer en grade si tout se passe bien et Patrick est quelqu'un de très appréciable. Franchement, elle n'a aucun souci à se faire, au niveau boulot et je pense que Patrick devrait se réjouir d'avoir quelqu'un comme Marie dans son équipe. On ne peut pas dire que Jean-Paul Boher soit quelqu'un de très professionnel comme peut l'être Marie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie Bergman
~La belle flic~
avatar
Messages : 775
Popularité : 8
Date d'inscription : 22/07/2009
Age : 29
Humeur : De retour a Marseille apres une année de silence. Même si je suis stressée, j'ai ma fille que j'aime avec moi. Et avec elle je peux tout combattre.

Identité
Amis: Des anciens habitants du mistral... Mais pas sur qu'il en reste beaucoup
Ennemis: Aucuns
Amour: Célibataire mais aime sa petite Anna plus fort que tout

MessageSujet: Re: Le passé c'est le passé (Marie Bergman) Mer 30 Avr 2014 - 19:41

Je crois qu'elle ne se rends pas compte de ce qu'elle perds, justement parce qu'elle ne l'a jamais connu. Je sais qu'elle est encore petite, mais... J'ai préféré déjà commencer a lui en parler. Il y a eut trop de non dit dans notre famille je n'ai pas envie que ça se reproduise.

Je marquais une courte pause pour lui sourire. Certes, ressasser ce genre de souvenir n'était pas agréable mais il fallait que je passe au dessus. Et puis ça faisait 2 ans que ma fille me comblait de joie. Je n'étais plus aussi négative que par le passé, grâce a elle.

Oui, comme quoi... J'avais lu quelque part que "Seul celui qui est heureux peut répandre le bonheur autour de lui. " Et c'est exactement ce que je ressent avec Anna, c'est mon rayon de soleil.


Coup d'oeil a ma fille qui regardait du coin de l'oeil des pigeons qui mangeait quelques miettes de pain par terre. Elle était si calme des fois, que je n'osais la déranger. Cela dit, je pouvais continuer tranquillement ma discussion et j'étais presque sûre qu'elle n'écoutait pas un mot de ce que nous racontions.

Malheureusement non, j'ai eu beaucoup de mal a lui pardonné j'ai coupé les ponts et puis... Lorsque j'ai appris que j'étais de nouveau enceinte j'ai écrit une lettre. Qui n'a jamais eu de réponse. Je crois qu'il a honte de ce qu'il a fait... Ou peut être pas, je n'en sais rien finalement. Tout ce que je sais c'est qu'il va rester en prison encore quelques années.


Je n'avais pas eu le courage de le confronté lors du procès. J'étais au plus mal et avec Benoit ça n'allait déjà pas très bien, j'avais juste eu une confrontation avec mes avocats dans une pièce. Ca m'avait permis d'éviter de le voir... Et dire qu'il était mon fils... Enfin, mieux valait ne pas y penser, c'était encore trop douloureux.

Ca ne me dérange pas d’être rétrogradée, parce que je sais que si la place se libère, ne serais ce qu'ici ou dans un autre commissariat, je peux facilement postuler.


Le nom de disait quelque chose, malheureusement je n'avais jamais pu parler avec lui, mais avec son supérieur hiérarchique direct. Cela dit, on m'avait dit beaucoup de bien de sa façon de procéder. Qu'il était "professionnel", et c'était un point important pour moi.


On m'a parlé de lui en bien, je le vois d'ici quelques jours quand je commencerais a travailler. Luna et Guillaume sont en couple? Quand j'étais au mistral je me souviens qu'il était avec une autre femme... Une certaine Sunny je crois, il faut dire que je n'ai pas eu souvent l'occasion de le croiser. Mais si le commissaire Nebout est le cousin de Guillaume alors je n'ai pas a m’inquiéter. Dis je avec un sourire.

C'est a ce moment la que ma fille commença a s'impatienter.

Maman, mon cocolat!
Oui ma chérie, je n'ai pas oublié, on va s'assoir pour commander, d'accord?
puis, je me tournais vers Benoit. Ça te dérange si on vient s'assoir a ta table?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/~maiacalista
Benoit Keller
~ L'homme maudit ~
avatar
Messages : 15466
Popularité : 14
Date d'inscription : 16/06/2008
Age : 21
Tu es où au Mistral ? : Hôtel
Humeur : Les démons du passé sont enfin derrière moi

Identité
Amis: Guillaume, Florian, Charles, Nathan, Mirta, Renaud, Marie?
Ennemis: Agnès
Amour: Ses enfants, et sa soeur.

MessageSujet: Re: Le passé c'est le passé (Marie Bergman) Dim 25 Mai 2014 - 18:11

La vie est faite de bonnes et mauvaises surprises, mais bon, il faut savoir rebondir et je suis content que tu l'aies fait comme moi. Si Renaud n'avait pas fait ce qu'il a fait, nous serions peut-être encore ensemble aujourd'hui, mais je conçois tout à fait, que tu aies essayé de reprendre contact avec lui... Maintenant que tu es à Marseille, pourquoi ne demanderais-tu pas un droit de visite aux Baumettes ? Tu sais, avec le temps, je suis prêt moi-même à lui pardonner et puis, il faut tirer un trait sur le passé et je pense que ça serait le meilleur moyen d'aller le voir.

Je ne veux surtout pas lui dicter sa conduite mais je crois qu'à sa place, j'irais voir Renaud. Moi-même, je serais prêt à aller le voir parce qu'après tout, s'il est en prison aujourd'hui, c'est parce qu'il n'a pas supporté qu'on soit ensemble Marie et moi. Si je n'étais pas tombé amoureux de Marie aujourd'hui, Renaud ne serait sûrement pas en prison. Je sais qu'avec des si on ne refait pas le passé, mais je ne peux m'empêcher d'avoir une pointe de culpabilité. Une pointe qui ne sert à rien je le sais. Le mal a été fait et on ne peut rien y changer. Mais le pardon est la solution. Je crois que ça pourrait faire du bien à Marie de le revoir...

Oui ils se sont remis ensemble il y a des mois de ça... Je sais qu'entre temps, Luna avait eu une histoire assez compliquée avec un certain Bertrand Lacroix mais elle et Guillaume ont fini par renouer, à leur plus grand bonheur et au plus grand bonheur du quartier. Je sais qu'à l'époque où ils étaient ensemble, Luna et Guillaume était le couple modèle du quartier. En tout cas, je suis très heureux pour ma soeur, vraiment très heureux.

Au fait, tu peux effectivement t'asseoir à ma table avec ta fille, cela me convient parfaitement.

J'attrape deux chaises pour qu'elles s'assoient puis je me tourne vers la fille de Marie.

Alors tu me dis ce que tu aimes faire? Tu es contente d'être dans une nouvelle ville ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie Bergman
~La belle flic~
avatar
Messages : 775
Popularité : 8
Date d'inscription : 22/07/2009
Age : 29
Humeur : De retour a Marseille apres une année de silence. Même si je suis stressée, j'ai ma fille que j'aime avec moi. Et avec elle je peux tout combattre.

Identité
Amis: Des anciens habitants du mistral... Mais pas sur qu'il en reste beaucoup
Ennemis: Aucuns
Amour: Célibataire mais aime sa petite Anna plus fort que tout

MessageSujet: Re: Le passé c'est le passé (Marie Bergman) Lun 26 Mai 2014 - 17:16

Retourner voir Renaud aux Baumettes après tout ses années? Je ne sais pas si j'aurais le courage... Je suis dans ma petite bulle de bonheur avec ma fille et j'avoue que c'est un peu égoïste, mais... Je n'ai pas envie qu'elle éclate. Aller voir Renaud signifie qu'il faut que je le confronte, que je lui raconte que j'ai continuer ma vie, qu'il a une petite sœur... Et je crois que je n'ai pas la force. Non... Je n'ai pas envie qu'Anna soit mêlée a tout ça pour l'instant.

Elle sait qu'elle a un frère, mais qu'il était très "malade" et donc qu'il ne peut pas se balader tout seul dans les rues. C'est très rudimentaire comme explication, mais je n'ai pas envie d'en donner plus pour l'instant. Je veux aller de l'avant et j'ai l'impression que parler du passer ne fait que me ralentir.


Je ne sais pas si j'aurais le courage d'aller la bas... Et puis il faut que je m'arrange aussi pour la crèche ou la nounou maintenant.

Je fis un petite sourire sans joie. Oui, a présent je n'étais plus seule et je devais me débrouiller pour faire garder ma fille si je voulais voir Renaud. Pour moi il était impensable que ma petite chérie se retrouve dans un lieu aussi sordide.

On s'assit donc a table avec Anna, que j'aidais pour qu'elle soit assise sur une des chaises entre nous. Elle était toute fière d’être a table assise sur une chaise "de grand", ça se voyait sur son visage et ça me faisait sourire.

Une des serveuse débarqua pour prendre commande. Me... Mé quelque chose, impossible de me souvenir de son nom. Cela dit elle se souvenait du mien et, après quelques banalités elle s'en alla pour faire le chocolat d'Anna et mon café crème.

Juste avant qu'elle s'en aille, Benoit s'était tournée vers ma fille pour lui poser quelques questions. Autant tout a l'heure elle était intimidée, autant maintenant on allait plus l’arrêter.

Z'aime faire la peinture avec les doigts! Même que des fois ze me salis pas trop... Et z'aime ici parce que y'a la plage! Ze vais faire pleins de châteaux de sable et ramasser des coquila' avec ma maman. Tu vas a la mer aussi? Tu te baignes? Moi z'ai des bouées pour aller profond dans l'eau, et z'ai pas peur. Parce que ze suis une grande maintenant, regarde z'ai comme ça!
Elle tends 2 doigts presque dans son visage pour lui montrer qu'elle a deux ans. Son geste me fait pouffer parce que Benoit aurait pu se recevoir sa main dans la figure. De mon coté, je lance un regard mi amusé mi désolée a Benoit sans me départir de mon sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/~maiacalista
Benoit Keller
~ L'homme maudit ~
avatar
Messages : 15466
Popularité : 14
Date d'inscription : 16/06/2008
Age : 21
Tu es où au Mistral ? : Hôtel
Humeur : Les démons du passé sont enfin derrière moi

Identité
Amis: Guillaume, Florian, Charles, Nathan, Mirta, Renaud, Marie?
Ennemis: Agnès
Amour: Ses enfants, et sa soeur.

MessageSujet: Re: Le passé c'est le passé (Marie Bergman) Sam 12 Juil 2014 - 21:14

Je ne veux surtout pas te dire ce que tu as à faire. Mais à ta place, je lui rendrais visite, et je me demande si je ne devrais pas aller le voir pour lui dire que je lui pardonne moi aussi. C'est difficile la vie en prison, ça pourrait lui donner un peu le sourire et sais-tu s'il est suivi par un psychologue ? Enfin, excuse-moi, tu ne tenais peut-être pas à reparler de tout ça. Mais sache que pour moi, toute cette histoire fait partie du passé... Seul l'avenir compte à présent.

Je suis un nouvel homme depuis que je suis avec Victoire. Elle a redonné un sens à ma vie, et j'ai l'impression de retrouver une seconde jeunesse. J'apprécie chaque moment passé avec elle.

J'aimerais beaucoup qu'on devienne amis tous les deux si tu es d'accord évidemment.

J'écoute attentivement ce que la petite me dit, et je lui souris.

Et bien, je suis content, car tu as l'air d'aimer beaucoup de choses. Oui je vais à la mer pour me baigner, surtout l'été. Il fait chaud alors ça raffraîchi. Si ta mère est d'accord, je pourrais t'y emmener des fois. Bientôt tu apprendras à nager et tu n'auras plus besoin de ta bouée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie Bergman
~La belle flic~
avatar
Messages : 775
Popularité : 8
Date d'inscription : 22/07/2009
Age : 29
Humeur : De retour a Marseille apres une année de silence. Même si je suis stressée, j'ai ma fille que j'aime avec moi. Et avec elle je peux tout combattre.

Identité
Amis: Des anciens habitants du mistral... Mais pas sur qu'il en reste beaucoup
Ennemis: Aucuns
Amour: Célibataire mais aime sa petite Anna plus fort que tout

MessageSujet: Re: Le passé c'est le passé (Marie Bergman) Mer 25 Fév 2015 - 11:22

[*tousse* bon heu... Le sujet n'est pas trop périmé?? Hum... Je continue de répondre mille an plus tard...]

Non je sais mais... Tu as raison, il faut que je débloque cette situation. Que je... Parle avec lui ne serais ce que pour lui dire que la vie a continué, mais je ne l'ai pas oublié.

Comment aurais je pu le faire?! Apprendre que j'avais un fils m'avais bouleversée, transformée. J'étais heureuse avec lui, avant... Et puis tout s'est écroulé. C'était tellement loin tout ça a présent! Mais ce n'était pas pour autant que je n'y repensais pas le soir, apres avoir couché ma fille. Ou, lorsque je voyais des mères avec leur fils. C'est fou comme une relation entre une mère et son fils est différente de ce que je vis la, avec Anna.

Je l'ai connu jeune, mais a l'époque je n'étais que sa tante. On s'entendait bien, mais on se voyait peu, voir pratiquement pas. Autant dire que les retrouvailles s'étaient plus rapproché des parents biologique qui retrouvaient leur fils plus âgé, plus tard qu'une véritable évolution parent enfant durant toutes ces années.

Je lui fis un sourire.
Bien sur! Je suis persuadée que beaucoup de choses ont changé en un an ici. Et je ne vais pas retrouver tous mes amis... Pas sur qu'il en reste beaucoup, en plus.

Je connaissais quelques têtes, a commencer par la serveuse du bar. Le gérant aussi. Peut etre qu'il y avait d'autres personnes du commissariat qui n'étaient pas partis? Léo? Mystère... En tout cas, je risquais de le découvrir très vite vu qu'il me fallait me remettre au travail bientôt.

Oui, z'aime les glaces aussi et les bonbons! Mais que les bonbons avec du c'oc'olat. C'est miam!

Ensuite, elle se tourna vers moi avec les yeux pétillant.

Maman? Ze peux aller a la plage avec toi et le monsieur tout de suite?


Si au départ elle avait été timide, elle semblait l'avoir très vite adopté. Cela dit, ça me faisait peur de voir a quel point elle pouvait se lier avec des inconnus. Bien sur, c'était Benoit et j'avais toute confiance en lui. Mais ce n'était pas le cas de tout le monde.

Ma chérie, pas tout de suite. Mais une autre fois d'accord?

Elle fit une petite moue que je trouvais adorable. Je savais qu'elle comprenait très bien que ça me faisais craquer.

Et puis, je n'ai pas encore déballé tous les cartons. Ton maillot et tes bouées ne sont pas encore sortis.

Mais y'a le sable hein, maman? Le monsieur il peut m'aider a faire des châteaux de sable?


Voila, ça c'était ma fille. Du haut de ses 2 ans elle argumentait déjà très bien. Il faut dire qu'elle avait appris a parler et savait très bien se faire comprendre. En même temps, avec ma mère qui ne cessait de lui raconter des histoires, elle avait très vite compris que la parole était quelque chose de précieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/~maiacalista
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Le passé c'est le passé (Marie Bergman)

Revenir en haut Aller en bas

Le passé c'est le passé (Marie Bergman)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Arrestation de Pierre Sardi [PV Marie Bergman]
» Marie Bergman
» Lorsque le passé revient en force. [Libre 1 personne]
» On doit faire le deuil de sa vie passé [ Tsuki ]
» Le passé, c'est le passé non, sauf si tu tiens vraiment à me frapper... || Pv Kiki ||

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~#PlusBelleLaVie#~Le RPG :: Le Mistral :: Le Quartier & ses Habitations :: Le bar du Mistral-